Transall C-160 Gabriel de chez Heller au 1/72

Transall C-160 Gabriel
Transall C-160 Gabriel

Ce Transall est la version Gabriel, cependant cette version n'est pas adaptée au transport mais plus aux appareils électroniques de surveillance... Il sera donc fermé sur un diorama le tout enneigé.

La boite

Construction

L'intérieur :

Le cockpit :

Pour ce nouveau montage j'ai choisi le Transall de chez Heller au 1/72.

Je ne recommande pas ce model car il est très peu détaillé. Par rapport aux photos que j'ai vu, le Transall de chez Revell est beaucoup mieux !

 

Je vais vous expliquer pas à pas la construction :

 

Donc pour commencer j'ai complété le cockpit pour le rendre plus réaliste...

J'ai refais le poste du navigateur, le tableau de bord (planche de bord, manettes des gaz, volants et cadrans), les sièges des 2 pilotes (uniquement la partie supérieur) et du navigateur (entièrement)....

Le tout est fait avec de la carte plastique, des tiges rondes de différent diamètres, du fil électrique (pour les volants) et de la patience. Pour être au plus près de la réalité (sans trop car le cockpit ne se verra pas au final) je me suis aidé de photos.

 

Par la suite j'ai mastiqué et poncé.

L'aile :

Pendant le séchage, j'ai commencé l'aile. Elle est constituée de 5 morceaux mais est au final d'un seul bloc. Elle est très facile à monter, cependant il ne faudra pas oublier le mastic sur quelques endroits...

 

>>> Note : Ne faite pas comme moi, le mieux est de coller les hélices après car là elles sont beaucoup plus fragiles et en plus vous ne pouvez pas retravailler l'aile...

La soute :

J'ai continué le montage avec le capitonnage de la soute et les points d'accroches.
Pour ça j'ai utilisé du scotch aluminium. C'est la 1er fois que j'emploi cette technique.... 

J'ai utilisé 2 méthodes différentes pour les hublots. 
La 1er c'est de coller les vitres puis de mettre le scotch et enfin de découper l'alu en surplus.
La 2eme est de mettre le scotch, découper les trous des vitres et enfin de coller les vitres.

Ensuite j'ai fait les points d'accroches. Toujours avec du scotch aluminium, piquet avec le scalpel (5 trous de large et 19 trous de long, je sais il y en a plus normalement), puis avec une roulette j'ai fait le quadrillage. 
Je ne suis pas sûr de m'être bien fait comprendre, mais si vous avez des questions n'hésité pas...
J'ai continué le montage avec les points d'accroches sur la rampe de chargement (toujours avec le même principe), et j'ai commencé la mise en relief de la cloison au fond, entre la soute et le cockpit puisque avant c'était tout plat... 
Ces photos vont sans doute être plus parlante...

Donc voici la cloison aménagée. Bon, les gravures et les lignes ne sont pas très droites, les treuils sont pas très réalistes ni tout à fait à la bonne place, mais au final, le tout ne sera pas très visible...

De plus j'ai rajouté quelques détails :

  • Des tuyaux sur la paroi droite
  • Des tiges plastiques en L sur les côtés du plancher
  • Et de la carte plastique 5mm vers le milieu des parois pour donner du relief.

La peinture de l'intérieur :

Voilà j'ai commencé la peinture. Effectivement la soute n'est pas finit mais je viens d'acheter un autre Transall de chez Revell donc beaucoup plus détaillé.

Par conséquent l'actuel Transall sera fermé et représenté sur un diorama.

De ce fait tous les détails de la soute ne seront pas vu et ne servent donc à rien...

Voici les étapes de la peinture du cockpit :

  • J’ai passé une couche principale grise dans l’habitacle,
  • Les sièges en bleu avec des sangles grises claires et des boucles bleues foncées,
  • Le tableau de bord ainsi que le poste du navigateur avec, dans un premier temps un pinceau fin pour les parties les plus grosses, et enfin à l’aide d’un cure dents (ou allumette taillée) tous les boutons (± réalistes),
  • Pour faire ressortir les creux j’ai appliqué au pinceau un jus gris très foncé dilué au white spirit,
  • Et enfin cette fois pour faire ressortir les reliefs j’ai réalisé un drybrush :
  1. j’ai légèrement trempé un petit pinceau brosse dans de la peinture grise claire
  2. j’ai essuyé sur de l’essuie tout jusqu'à ne plus voir de trace
  3. j’ai brossé les reliefs très légèrement.

 

Cependant, les deux derniers points ne sont, à mon gout, pas très bien réalisé… Surtout le drybrush qui est excessivement prononcé car il y a trop de traces (mal essuyé ou alors il ne fallait pas tremper le pinceau dans du white spirit avant cette étape…)

Néanmoins, pour ce qu’il sera vu du cockpit… ça n’a pas vraiment d’importance.

 

La porte de chargement latérale gauche a été collé avec sont hublot ainsi que le hublot du poste de navigateur.

Le trou au dessus de la porte de gauche est bouché part de la carte plastique, il sera mastiqué...

Par la suite j’ai lesté l’avant de l’avion d’environ 55g logé dans le puits de train avant (10g répartit en 2x 5g de chaque côté) (>>> voir les 2ère photos de la série précédente) et sous le poste navigateur (≈ 35g). 10g seront rajouté dans le nez lorsque l’avion sera fermé et sans doute 5g dans le puits de train avant au même moment.

Le tout est collé à la colle époxy bi-composante.

35g sous le poste du navigateur

 

Page suivante