Camion pompier nacelle Renault de chez Solido au 1/60 pour une transformation en véhicule de dégivrage avion de l'armée

Pour agrémenter mon diorama du Transall C-160 Gabriel (voir la maquette) qui sera représenté sous la neige, j'ai décidé d'y mettre un camion nacelle pour dégivrer les ailes de l'avion. 

Cependant n'ayant pas trouvé ce que je cherché dans le commerce je me suis replié sur la solution de le faire moi même sur une base d'un camion nacelle Renault de chez Solido qui est au 1/60 (il est un peu grand mais je compte raccourcir le bras articulé...).

Présentation :

Le projet :

Photo trouvé sur le net
Photo trouvé sur le net

La base :

Acheté 11 €, voici ce qui l'en est sorti de la boîte...

Vue éclaté :

Vue éclaté de toutes les pièces après ébavurage et ponçage des parties en relief inutile et des décalcomanies... 

De plus vous remarquerez que j'ai protégé les vitrages afin de prévenir d'un mauvais coup de lime ou de cutter.

Les modifications :

Le pont avant :

Les premières modifications consiste à boucher le trou au niveau du pont avant par de la carte plastique. Cependant celui ci restera mobile.

>>> A noter : Est appellé pont avant la partie au dessus des reservoirs et derrière la cabine. Le pont arrière regroupe lui l'axe du bras articulé, la nacelle et les divers coffres qui arriveront par la suite.

 

Ensuite j'ai réalisé un support au niveau de la cabine pour soutenir le bras articulé. Il est réalisé avec des tiges rondes et un bout de profilé en forme de L mis dans la position du V.

Enfin j'ai supprimé l'attelle pour la remorque à la lime.

A noter que j'ai également supprimé :

  • les équipements qui étaient présent derrière la cabine (roue de secours...), 
  • les gyrophares,
  • les pare-chocs (ils seront cependant remis à la fin).

De plus j'ai cassé (volontairement) la bague qui tenait le système de rotation du bras articulé pour pouvoir l'améliorer (voir plus bas...).

première modification...
première modification...

Maitenant que la "base" est faite je vais pouvoir habiller ce pont... Pour commencer j'ai collé un rectangle de plastique gravé en rayure sur les deux cotés au niveau des réservoirs. J'ai ensuite représenté un marche pied en relief (normalement il est en creux mais je ne pouvais pas le faire ici) en forme de "1/2 lune" grace à une fine tige.

J'ai enfin fini le pont en y ajoutant une plaque antidérapente en résine moulé sur toute la surface. Celle ci est surélevée de la planche de base pour combler la hauteur de l'armature métalique du camion... J'ai mis cette même plaque en résine à l'arrière du pont avant à la vertical.

Vous remarquerez sur les photos qu’il y a un coffre sur le pont avant…

Et oui maintenant qu’il est habillé il faut le meubler. J’ai donc réalisé ce coffre en profilé rectangle bouché des deux cotés. J’ai ensuite essayé de représenter des poignées et des charnières avec du profilé.

Le coffre avant
Le coffre avant

Si vous pensez que ce coffre est un peu déformé, c’est normal car une goutte de colle a fait fondre le plastique ce qui lui a donné cette forme… 

Bien sur il n'y a pas qu'un seul coffre, j'ai donc réalisé les autres.... Tous seront réalisé presque de la même manière mais avec des tailles différentes, c'est à dire avec une baguette plastique où est collé dessus une feuille de plastique pour représenter le "couvercle". Enfin est collé poignées et charnières...

 

Pour le pont avant, un seul petit coffre viendra s'ajouter a celui presenté ci dessus :

Position des coffres
Position des coffres

Attaquons nous maintenant à une nouvelle partie : les béquilles 

Il y en 4 : 2 à l'avant et 2 à l'arrière. Jusque là, rien de compliquer. Le plus dur est de les réaliser à l'identique...

Elles ont été taillé dans du plastique et percé à l'extrémité pour faire l'articulation.

Toutes ont reçus à l'autre extremité un morceau de plastique arrondi pour simuler le patin.

Pour chaque béquille 2 triangle rectangle arrondie ont été placé et collé dans la loge respictive . Eux aussi sont percé et viendront héberger la tige d'acier qui lie la base à la béquille.

Pont arrière :

Pour le pont arrière 4 coffres viendront le garnir...

 

Un gros coffre central. Lui n'a pas de poignée ni charnière mais a une plaque en résine antidérapente collé dessus. Cependant il sera agrémenté de petits accessoires plus tard tel que des raccords de tuyaux sur le côté, ou une planche de boutons.... 

Un petit coffre sur la gauche est également présent :

Un petit coffre PC est réalisé sur la droite. Il est réalisé avec le même profilé que le long coffre avant mais il est percé sur la face et est fermé sur le dessus avec une planche antidérapente toujours en résine... L'intérieur est aménagé avec des cadrans et des boutons et enfin il sera fermé avec une feuille de plastique transparante :

La macro deforme et accentue les défaults mais sinon les montants du coffre sont droit....

Et enfin un dernier coffre tout à l'arrière du camion qui integrera les bequilles, les feux, et la plaque d'immatriculation... Il est recouvert encore une fois d'une plaque antidérapente :

Quelques détails sont également ajouté comme :

  • Un marche pied sous la nacelle à droite
  • 2 marches pied derrière les roues de chaque côté réalisé avec un embalage métalique de médicament avec un côté légèrement gravé...
  • Une bite d'arret sous la nacelle
  • Des poignées
  • La plaque d'immatriculation à l'arrière gauche
  • Le panneau rond (au dessus de la plaque d'immatriculation) qui recevra la limitation de vitesse

Afin d'illustrer les étapes de la construction voici une petite photo qui montre l'original avec le PC, le dessous de la nacelle (voir les étapes ci dessous), le coffre tout à l'arrière, la marche pied... (photo trouvée sur le net)

L'axe du bras articulé

Celui-ci après avoir été désolidarisé de sa base a été rehaussé par un morceau de plastique afin de ressembler au vrai. Cependant le fait de l'avoir surélevé le piston ne se tenait plus. Il a donc fallu trouver un système pour le maintenir en place. J'ai alors percé la base, ainsi que le tube du piston (en bas) puis j'y est glissé une tige de laiton.

 

>>> A noter : Sur quelques photos vous verrez une tige en plastique... En effet ce fut le premier système mais faute de soliditée j'ai adopté la technique précédante.

>>> A noter : Un petit bouton poussoir a été installé sur la gauche d'axe du bras. Il est recouvert d'un capot de protection. Il sert (pour moi) comme arret d'urgence. Vous le voyez sur les photos un peu plus haut...

>>> A noter : Le bloc n'est pas encore fixé...

Nacelle

Comme la nacelle était trop large et que dans la réalité elle n'est pas séparé en 2 parties, j'ai coupé l'axe entre les deux nacelles, poncé les côtés qui était collés à l'axe jusqu'a les supprimer de manière à ce qu'il y est plus que trois côtés plus le fond. Ensuite j'ai recollé ces deux blocs à trois côtés ensemble. Il y aura néanmoins des retouches de mastique à effectuer.

 

Par la suite j'ai réalisé une ouverture sur le côté de manière à ce que quelqu'un puisse rentrer... Pour ce faire j'ai d'abord dégrossis au large à la perceuse munis d'une fraise de dentiste et enfin fini à la lime.

 

Pour finir j'ai collé une plaque sur la face de la nacelle côté cabine, entourée de deux bouts de carte plastique mis en forme à la verticale et percé chacun d'un trou. Dans ce trou sera passé une tige d'acier non collé, de façon à ce que la nacelle soit solidaire du bras mais pas fixe, et qui regroupera les deux armatures et le début du bras articulé (ce dernier sera à la fin collé à l'autre partie du bras). 

Voici ce que ça donne (ce sera plus clair), cependant les étapes non pas étés faites dans le même ordre que décrit précédemment car dans la réalité j'ai collé et décollé au fur et à mesure que je trouvai des photos, mais le résultat est identique :

Avant
Avant
Après collage des deux nacelles
Après collage des deux nacelles
Après ouverture de la nacelle sur le côté droit
Après ouverture de la nacelle sur le côté droit

Vous remarquerez peut-être que la base du bras articulé à été rallongé jusqu'au bord, une meilleure étude des photos en amont aurait pu éviter ce genre d'erreur et de perte de temps...

Aussi l'axe de ce même bras à été ôté de son disque qui se trouvais à son pied et également du relief présent sur la paroi verticale (voir photos plus haut pour comparer). 

 

De plus, sur la photo ci-dessous vous verrez qu'il n'y a pas encore l'ouverture sur le côté et pour cause elle a été faite après...

Création du système de fixation au bras articulé (non collé)
Création du système de fixation au bras articulé (non collé)

Maintenant je vais pouvoir habiller la nacelle avec une baguette plastique sur tout le tour. Aussi j'ai rajouté une petite protection (renforts ?) sur le dessous :

Pour la sécurité des ouvriers, une bare de sécuité a été installée en haut de l'ouverture (fixe), et au milieu (mobile en vrai mais fixe sur la maquette...)

Un projecteur est également venu éclairer la nacelle

La nacelle avec les protections et le projecteur
La nacelle avec les protections et le projecteur